Bonjour,

Au cours de cette période qui exige du sang froid et de la mesure, nous avons pris le parti de ne pas vous inonder en messages quotidiens non stabilisés et susceptibles d’être suivis le lendemain par des contre-messages. Il nous est apparu que les messages institutionnels (qu’il s’agisse de ceux venant du Président, de son cabinet ou des directeurs du pôle) pouvaient suffire à répondre à vos interrogations multiples. L’avenir dira si nous avons eu raison ou tort d’agir ainsi.

Néanmoins, la situation évolue défavorablement et je me dois de vous informer régulièrement de différents faits car, il s’agit aussi de garder le contact avec vous et de dissiper, autant que faire se peut, vos inquiétudes.

Les questions brûlantes du moment concernent à la fois, les rattrapages, les Contrôles continus, les examens et les modalités d’examen.

  1. Nous ne perdons pas espoir de rattraper certains enseignements (CM et TD) dans les prochains jours. En effet, nous avons demandé aux enseignants de nous faire le retour des rattrapages prioritaires pour leur discipline. Le recensement des réponses est en cours et nous vous aviserons naturellement des enseignements concernés et des lieux envisagés pour ces rattrapages (CM, TD, CC).
  2. Comme je l’avais indiqué lors de notre dernière réunion d’échange, nous ne sommes pas convaincus par le semestre blanc à 10 ou 10 améliorable. Il nous semble que, malgré les difficultés, un examen doit être un bon juge de paix. Je rappelle que plusieurs étudiants s’investissent, s’adaptent (et je leur en suis reconnaissant), et se préparent à relever les défis futurs. Il convient de ne pas gâcher leur objectif.
  3. A propos du calendrier des examens, nous sommes partisans de son maintien. Et même si à l’impossible nul n’est tenu, nous avons conscience que les engagements des étudiants à partir du 1er Juillet, doivent être pris en compte.
  4. Les conditions d’évaluation lors des examens, ainsi que la manière de prendre en compte les CC non faits, vont être débattues au prochain conseil de faculté (jeudi 19 avril). Mais, d’ores et déjà, je peux vous dire que nous plaiderons en faveur d’épreuves résultant des seuls cours dispensés en présentiel.
  5. Les enseignants sont encouragés à utiliser toute la gamme des dispositifs pour vous permettre d’avoir accès aux connaissances non dispensées du fait du blocage (Madoc, etc.). Mais là aussi, nous prévoyons de réserver les premières séances de L2, L3, M1 et M2 de l’année prochaine, au rattrapage des parties de cours (concepts, modèles…) qui n’auront pas été abordées au cours de ce 2nd semestre.

Je reviendrai vers vous régulièrement pour vous donner des informations précises sur la situation. Je veux espérer que cette situation ne durera pas.

Bien cordialement.
 

André Ndobo

Directeur de la Faculté de Psychologie de l'Université de Nantes